<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1571617026418973&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

La certification des comptes annuels d’une société est effectuée par un commissaire aux comptes. Cette mission d’audit externe consiste pour ce professionnel à attester de la régularité et de la conformité des comptes annuels, de la sincérité des comptes.

Dans le cadre de la réforme européenne de l’audit, les rapports de certification des comptes sont modifiés. Ils comprennent désormais la description des points-clé de l’audit pour les entités d’intérêt public également appelés Key Audit Matters (KAMs) à l’international. Par ailleurs, cette réforme introduit un rapport du commissaire aux comptes à destination des comités d’audit (RCCA).

Certification des comptes : vers plus de transparence

La NEP 700 révisée le 4 juin 2017 relative au « Rapport du commissaire aux comptes sur les comptes annuels et consolidés » modifie le rapport d’audit français. Elle concerne l’ensemble des rapports d’audit, avec des dates d’application pouvant légèrement différer selon le statut d’EIP ou non. La NEP 700 révisée met notamment fin au rapport d’audit en trois parties et inclut de nouvelles sections comme c’est le cas pour les rapports d’audit émis à l’international. Le rapport d’audit français se rapproche désormais du rapport d’audit en normes ISA tant au niveau de sa structure que sa terminologie dans l’objectif d’apporter une meilleure visibilité à l’international.

Deux sections détaillées en fin de rapport doivent désormais préciser les responsabilités relatives aux comptes des organes énoncés par l’article L.823-16 du code de Commerce ainsi que celles du commissaire aux comptes relatives à l’audit des comptes. Ces sections sont essentielles car elles rappellent le rôle de chacun.

L’importance des rapports de certification des comptes

S’il est parfois mal perçu, le commissaire aux comptes est un intervenant imposé par la loi. Grâce à son analyse et ses recommandations sur les procédures de contrôle internes, le CAC apport des axes d’amélioration du fonctionnement de la société. Lorsqu’une société se trouve sous les seuils d’obligation légale de nomination d’un CAC, elle fait appel à un intervenant pour réaliser cette prestation ponctuelle.

La plupart des cabinets comptables et d’audit comme Deloitte, KPMG ou encore In Extenso réalisent cette mission de certification des comptes. Les plus gros cabinets produisent même plus de 14 000 rapports par an.

Templafy Builder a été conçu pour de telles structures. Cette fonctionnalité permet de gagner un temps précieux en automatisant et rationalisant les flux de création de documents. L’administrateur configure des templates avancés de sorte que les employés soient guidés à travers une série simple d’options pour construire le document. Le Builder assure ainsi aux entreprises un niveau strict de gouvernance et de qualité concernant les documents complexes émanant des services comptables, commerciaux et juridiques.

Templafy Builder (Vidéo en anglais):

Contactez-nous : 

Christophe Eynius-Genneson Templafy (1).jpg

Margaux Benoit Templafy (1).jpg 

Christophe Eynius-Genneson

Enterprise Sales Manager

+45 31 14 17 50

Margaux Benoit

Business Development Representative

+45 31 39 87 80

 


Enterprise email signature management

What did you think about this post?

We'd love to hear your thoughts and questions: